61 % des femmes souffrent du syndrome de la princesse

0
21



L’étude IFOP montre que 61 % des femmes souffrent du syndrome de la princesse ou poop-shaming. Ce dernier se caractérise par une gêne de se rendre aux toilettes pour aller à la selle, ailleurs que chez soi.

Ainsi, 53 % des femmes ne peuvent se rendre aux toilettes lorsqu’elles sont au bureau contre seulement 31 % des hommes. 46 % des femmes n’utilisent pas non plus les toilettes des gares, des aéroports, contre seulement 30 % des hommes.

La femme incarne la perfection

Mais d’où vient cette gêne ? François Kraus, directeur du pôle Genre, Sexualité et Santé sexuelle à l’IFOP, l’explique de la façon suivante : « La honte du caca apparaît comme un marqueur de distinction entre les sexes. Une femme qui va à la selle inspire le dégoût, alors que c’est toléré culturellement pour l’homme. C’est le syndrome de la princesse qui ne fait pipi que des paillettes ! »

Mauvais pour la santé

Le fait de se retenir d’aller à la selle peut avoir des répercussions sur la bonne santé intestinale. Les femmes peuvent se retrouver souffrir de constipation, de troubles de la digestion, de ballonnements, de diarrhées, de défécation douloureuse.

Alors, abandonnons les stéréotypes, les femmes sont des êtres humains comme les autres !



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here