Apprentissages : on apprend mieux à lire si on écrit à la main, estime une étude

0
187



Bien que l’écriture à la main soit de plus en plus éclipsée par les claviers d’ordinateurs, une nouvelle étude publiée dans la revue “Psychological Science” révèle que nous ne devrions pas être si prompts à jeter les crayons et le papier. Selon des chercheurs de l’Université Johns Hopkins, l’écriture manuscrite aiderait les gens, notamment les enfants, à apprendre à lire plus rapidement et plus efficacement qu’en écrivant simplement sur un clavier ou en visionnant des vidéos. « La vraie question est : y a-t-il des avantages à l’écriture manuscrite liés à la lecture et à la compréhension ? Nous trouvons qu’il y en a certainement. », explique ainsi l’auteure principale de l’étude, le Pr Brenda Rapp.

Les chercheurs ont mené une expérience dans laquelle 42 personnes ont appris l’alphabet arabe, réparties en trois groupes d’apprenants : écrivains, dactylographes et observateurs vidéo. Tous les participants ont appris les lettres une par une en regardant des vidéos de leur écriture et en entendant des noms et des sons. Mais après avoir été initiés de la même façon, les trois groupes tentaient d’apprendre ce qu’ils venaient de voir et d’entendre de différentes manières. Le groupe vidéo a eu un flash d’une lettre à l’écran et a dû dire si c’était la même lettre qu’ils venaient de voir tandis que les dactylographes devraient trouver la lettre sur le clavier. Enfin, les écrivains devaient copier la lettre avec un stylo et du papier.

Une technique très utile pour les enfants

À la fin de l’expérience, après pas moins de six séances, tout le monde pouvait reconnaître les lettres et faisait peu d’erreurs lors des tests. Mais il s’avère que les personnes membres du groupe d’écriture manuscrite ont atteint ce niveau de compétence plus rapidement que les autres groupes, certains d’entre eux en seulement deux sessions. Les chercheurs ont par la suite voulu déterminer dans quelle mesure, le cas échéant, les groupes pouvaient reproduire ces nouvelles connaissances. En d’autres termes, il ne s’agissait plus seulement de reconnaître les lettres, mais de les utiliser de manière concrète : s’en servir pour écrire, pour épeler de nouveaux mots ou encore pour lire des mots inconnus.

L’écriture manuscrite favorise une représentation plus forte dans l’esprit, qui permet de passer plus rapidement vers d’autres compétences.

Les résultats ont montré qu’une nouvelle fois, le groupe d’écriture manuscrite était meilleur dans toutes ces catégories. « La principale leçon est que même s’ils étaient tous doués pour reconnaître les lettres, la formation à l’écriture était la meilleure à toutes les autres mesures. Et il leur fallait moins de temps pour y arriver. », précise l’équipe scientifique. La raison de ce constat est simple : l’écriture manuscrite renforce les leçons visuelles et auditives. Le fait d’écrire à la main fournit une expérience perceptivo-motrice qui « unifie » ce qui est appris sur les lettres (leurs formes, leurs sons…). Ce qui « créer des connaissances plus riches et un véritable apprentissage plus complet. », notent les chercheurs.

Aller plus vite vers d’autres compétences

Concrètement, l’écriture manuscrite favorise une représentation plus forte dans l’esprit, qui permet de passer plus rapidement vers d’autres compétences. Bien que les participants à l’étude soient des adultes, les scientifiques s’attendent à voir les mêmes résultats chez les enfants et à ce que cette technique soit très utile dans les salles de classe. Endroit où, malheureusement, crayons et cahiers ont été remplacés ces derniers temps par les tablettes et ordinateurs, et où l’enseignement de l’écriture cursive a presque disparu. C’est pourquoi, en guise de conclusion, ils invitent les parents à fournir le plus possible à leurs enfants de quoi écrire, et à « les laisser jouer avec les lettres. »



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here