Top Chef : un candidat réalise un dessert sur le thème du harcèlement scolaire

0
12



En leur proposant de créer un plat choc, le chef Rasmus Munk, doublement étoilé et dont le restaurant a été couronné meilleur d’Europe, souhaitait que les candidats fassent passer un message dans leur plat. Certains ont choisi le tabagisme, d’autres, le réchauffement climatique. Sébastien Renard a, quant à lui, souhaité dénoncer le harcèlement scolaire en réalisant un entremets.

Des moqueries au lycée hôtelier

Si Sébastien Renard s’est attaqué au harcèlement scolaire, c’est parce que lui-même en a été victime. « C’est un thème qui me tient à cœur, parce que, moi, quand j’étais au lycée, j’étais un peu chahuté. J’étais en internat, je n’avais pas de portable. Deux fois par semaine, je passais un coup de fil à mes parents, à ma petite sœur de la cabine téléphonique du lycée. Les gens se moquaient de moi, j’étais un peu exclu, et du coup ce n’était pas évident », se souvient-il.

Malgré les moqueries qu’il subissait, Sébastien Renard n’a jamais rien montré : « J’ai toujours gardé le sourire et ça, c’est une arme, plus forte que tout. »

L’image du harcèlement scolaire

Pour dénoncer le harcèlement scolaire, Sébastien Renard a réalisé un entremets représentant un cartable saignant, posé sur une ardoise. Et si Sébastien n’a pas fait partie des vainqueurs, le chef Rasmus Munk, touché par sa création, lui a décerné une mention spéciale : « C’est un plat qui m’a ému parce qu’on ne voit pas ça tous les jours, et c’est un sujet qui me tient à cœur. C’est quelque chose que j’ai vécu aussi et j’ai beaucoup aimé les détails. »

En France, un enfant sur dix souffre de harcèlement scolaire, ce qui représente plus d’un million de victimes. Des numéros d’écoute et de prise en charge ont été mis en place : le 3020 et le 0800 200 000, ainsi que le 3018 en cas de cyberharcèlement. Si votre enfant est victime de harcèlement, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de ces numéros et à en parler aux professionnels de son établissement scolaire.



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here