Notre sélection des quinze meilleurs glaces et sorbets artisanaux

0
33


Si vous êtes un amateur de glaces de qualité, vous savez sans doute déjà que la majeure partie des glaces consommées en France sont produites soit par des industriels, soit par des glaciers qui n’en ont que le nom. Ces faux glaciers achètent des « prémix » en poudre bourrés de colorants, de stabilisateurs, d’arômes de synthèse ou de graisses végétales (dont l’huile de palme). Selon la législation française, il suffit d’assembler ces produits sur place pour bénéficier du label glace maison, ou d’avoir un employé titulaire d’un CAP glacier pour se proclamer artisan glacier. Pour ne pas vous tromper, voici notre sélection pour l’année 2022 de quinze maîtres-glaciers – sans ordre particulier – parmi les meilleurs artisans que compte l’Hexagone en la matière.

La glace au beurre de Madame au lambic de La Glacerie Paris

Originaire du nord de la France, David Wesmaël s’est d’abord perfectionné dans différentes institutions avant d’obtenir les titres de Meilleur Ouvrier de France glacier et de champion du monde de pâtisserie. En 2018, il ouvre une boutique parisienne, où il propose d’excellents produits glacés très classiques, comme des créations plus originales. Cette année, il s’est associé avec le caramélier et chocolatier de la Maison Le Roux pour travailler une collection de glaces audacieuses sur le thème de l’été breton.

Le parfum à ne pas rater : c’est l’un de nos coups de cœur de cette sélection. Le caractère tendre du beurre biologique à la crème de vache froment du Léon s’associe parfaitement à la puissance d’une eau-de-vie de cidre suave et fruitée. N’oubliez surtout pas d’ajouter une pointe de gourmandise en surmontant cette glace de caramel au beurre salé maison.

Les nouveautés de l’été : lait ribot et kasha, fraise de Plougastel à l’eau de mer et au poivre à huître, entremets glacé « Kouign à moi ». Top 3 des ventes : vanille, pistache de Sicile, vanille-caramel aux éclats de chocolat.

Paris, Lille. Prix : 3,90 € (la boule, supplément caramel 0,50 €)

Le sorbet fraise de La Fraiseraie

L’histoire de La Fraiseraie débute en 1970, lorsque Joseph et Colette Maillard commencent à produire des fruits pour en faire des confitures et des glaces. Si l’entreprise a changé plusieurs fois de main depuis, les valeurs et les produits sont restés identiques : les différentes créations glacées sont sans colorants, ni conservateurs, ni arômes artificiels.

Le parfum à ne pas rater : lancé et élaboré en 1977, le sorbet à la fraise est conçu avec la variété Cirafine, de couleur rouge vif, juteuse, avec un goût intense, acidulé et naturellement sucré. A noter que les fraises proviennent des propres cultures de l’entreprise et sont transformées dans leur atelier.

Il vous reste 83.8% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here