Lampe, tente, vaisselle… Les objets design de l’été

0
11


LA LISTE DE LA MATINALE

Tente, couverts, carafe… Autant d’objets dont on ne peut se passer pendant les vacances. « La Matinale » vous propose une sélection d’indispensables de l’été revisités par les designers.

La tente à son zénith

La tente de plage portable MIASUN de Fatboy.

C’est à Dieppe, sur la côte normande, que démarre vers 1820 le tourisme balnéaire français. Il s’agit à l’époque d’un tourisme médical, les bains de mer étant prescrits pendant des cures. Cette frénésie gagnera bientôt Nice, puis l’ensemble des côtes du pays. Elle sera immortalisée sur des clichés de cabines de plage en tissu rayé qui essaiment sur les plages pour protéger les estivants du soleil et, surtout, du bronzage, synonyme de labeur en plein air et donc attribut des classes populaires.

Il faudra attendre les années 1920 pour que Coco Chanel lance la mode du teint hâlé, autorisant les bras, les jambes et les épaules à se dénuder en toute décontraction. Sous les effets conjugués de la popularisation du bronzage et de l’arrivée des congés payés, les cabines de plage vont progressivement disparaître du bord de mer.

Depuis quelques années, c’est une autre préoccupation, d’ordre médical – les risques de cancer de la peau liés à une exposition prolongée au soleil –, qui conduit les vacanciers à utiliser des tentes de plage, en particulier le modèle anti-UV en polyester et polyéthylène commercialisé par l’enseigne Decathlon. Il y a cinq ans, Valériane Voirin et Hortense Pontabry, deux jeunes entrepreneuses françaises, imaginaient Miasun, une alternative ultra-compacte et écologique composée d’une toile de coton et de poteaux pliants en aluminium, le tout rangé dans une grande pochette et distribué par la marque Fatboy.

L’enseigne américaine Business & Pleasure, spécialisée dans les accessoires de plage d’esprit vintage, en propose une version luxueuse en tissu rayé bordé de franges, clin d’œil au modèle historique. Pour ceux qui entrevoient les vacances d’été comme une période propice aux travaux manuels, de nombreux tutos disponibles sur Internet expliquent comment fabriquer sa propre cabine balnéaire.

Miasun, Fatboy, 119 €. fatboy.com

Tente de plage Business & Pleasure, 299 €. businessandpleasureco.com

Abri solaire Decathlon, 40 €. decathlon.fr

Couverts au vert

L’ensemble de couverts de Virgil Abloh pour Alessi issu de la collection « Occasional Object ».

Glissés dans le panier, entre les assiettes en mélaminé et la gourde, ils sont prêts à en découdre avec la tranche de rosbif ou la salade de riz. Fourchette, couteau et cuillère en acier inoxydable, de format réduit et rassemblés pour ne faire qu’un, n’ont peut-être pas l’allure ni l’ergonomie des couverts utilisés chez soi, mais on salue leur encombrement minimal et ce petit air de dînette pour adultes… D’autant que, dans l’histoire de l’humanité, les couverts ont plus longtemps été nomades que sédentaires.

Il vous reste 67.16% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here