La Poste française rend hommage à Elizabeth II

0
22


Collector de quatre timbres à l’effigie de la reine Elizabeth II (Photos : © Roger Viollet / PA Archive / TopPhoto / Peter Grugeon / John Hedgecoe – Création : agence Huitième Jour).

La Poste a émis, le 19 septembre, un collector de quatre timbres en mémoire de la reine Elizabeth II, qui s’est éteinte le jeudi 8 septembre, à l’âge de 96 ans.

Les timbres, au format de 37 millimètres sur 45 millimètres, mis en page par l’agence Huitième Jour, sont imprimés en offset. Le collector de quatre timbres, vendu au prix de 8,50 euros – le tarif de la lettre pour l’international est de 1,65 euro pour un poids maximal de 20 grammes –, est tiré à cinquante mille exemplaires.

Le collector est dans des tons dominants rappelant les couleurs de l’Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni : bleu, blanc et rouge.

Verso du collector timbré édité par La Poste (Photos : © Roger Viollet / PA Archive / TopPhoto / Peter Grugeon / John Hedgecoe – Création : agence Huitième Jour).

Au recto du collector, côté timbres-poste autocollants, est imprimé en arrière-plan le profil classique d’Elizabeth II, de type « Machin » – il fut dessiné par Arnold Machin (1911-1999) –, qui a prévalu à partir de 1967 sur les timbres-poste du Royaume-Uni.

Profil de la reine Elizabeth II, de type « Machin ».

Comme la « Marianne » en France, la reine Elizabeth II figure sur les timbres d’usage courant britanniques depuis le début de son règne en 1952.

Son profil monochrome orne aussi les timbres commémoratifs. Timbres qui vont désormais accueillir le portrait de Charles III.

Timbre à l’effigie de Benedict Cumberbatch, dans le rôle de Sherlock Holmes, paru en 2020, avec le profil de la reine.

Le collector sera vendu à partir du lundi 19 septembre à Paris, au Carré d’Encre, de 10 heures à 19 heures, au 13 bis, rue des Mathurins, dans le 9e arrondissement ; par correspondance à Philaposte Service Clients Commercial, ZI avenue Benoît-Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 Périgueux Cedex 09 ; par téléphone au 05-53-03-19-26 ; par courriel à sav-phila.philaposte@laposte.fr et sur le site Internet de La Poste.

Malte, visite de la princesse Elizabeth en 1950.

Les pays du Commonwealth ont largement consacré leurs productions philatéliques à la famille royale : anniversaires, comme le dernier jubilé de la reine, mariages, en particulier de Diana et du prince Charles, naissances, décès…

Les timbres constituent une iconographie étonnante des riches heures des Windsor.

Non dentelés partiels (vente Feldman, 420 livres sterling sus le marteau en 2020).

Pour les « bons » prix, il ne faut pas hésiter à voir du côté des variétés d’impression (couleurs, non dentelés, valeur omise, etc.), chez les vendeurs spécialisés, comme David Feldman, en Suisse…

Version inscriptions et profil d’Elizabeth omis. Cote : 3 500 livres sterling.
Version « normale » du timbre avec inscriptions et profil en noir bien imprimés



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here