Wall Street monte avant la Fed, termine janvier sur une note positive

    0
    6


    Le parquet du New York Stock Exchange

    Le parquet du New York Stock Exchange (GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/SPENCER PLATT)

    La Bourse de New York a terminé en hausse mardi concluant le mois de janvier sur une note très positive, après un déluge de résultats d’entreprises et à la veille d’une réunion monétaire de la Fed.

    L’indice Dow Jones a accéléré en fin de séance pour grimper de 1,09% à 34.086,04 points. Le Nasdaq, à dominante technologique, est monté de 1,67% à 11.584,55 points et l’indice élargi S&P 500 de 1,46% à 4.076,60 points, selon des résultats définitifs.

    « Les investisseurs sont dans un état d’esprit de marché haussier et interprètent les résultats d’entreprises de bonne manière » surtout « après avoir pris des profits lundi » et fait reculer les indices, a résumé Steve Sosnick, stratège en chef pour Interactive Brokers (IBKR).

    Malgré des résultats de sociétés trimestriels mitigés, « les courtiers y mettent une tournure positive », a-t-il ajouté.

    L’année 2023 a bien démarré pour les actions, après le cru difficile de 2022. Ce mois de janvier est le meilleur depuis juillet pour le Nasdaq (+10,7%). Le S&P 500 a pris 6,2% sur le mois et le Dow Jones 2,8%.

    Parmi la salve de résultats annoncés mardi, UPS (+4,67% à 185,23 dollars), General Motors (+8,35% à 39,32 dollars) et ExxonMobil (+2,16% à 116,01 dollars) ont impressionnés.

    Le transporteur express a su afficher un bénéfice meilleur que prévu malgré un chiffre d’affaires en recul tandis que la major pétrolière ExxonMobil a engrangé des profits annuels historiques (presque 56 milliards de dollars) grâce à la hausse des prix des hydrocarbures.

    Quant à GM, il a repris en 2022 le rang de premier vendeur automobile sur le marché américain sans baisser ses prix. Son bénéfice net au 4e trimestre a grimpé de 15% à 2 milliards de dollars.

    Du côté des déceptions, McDonald’s (-1,26% à 267,48 dollars) a prévenu que l’inflation allait continuer à peser sur son activité tandis que le géant des engins de chantiers Caterpillar (-3,51% à 252,32 dollars) a accusé des résultats en demi-teinte handicapé par les effets de changes défavorables.

    Au rang des indicateurs, si la confiance des consommateurs pour janvier, mesurée par le Conference Board, s’est détériorée, les investisseurs ont été rassurés par un indice du coût de l’emploi plus faible que prévu (+1% au 4e trimestre).

    Après la clôture, Snap, maison mère Snapchat, s’effondrait de 14%. L’application qui tire ses revenus de la publicité a annoncé un trimestre en perte et le plus faible taux de croissance de son histoire pour ses ventes (+0,1% sur un an).

    Le fabricant de microprocesseurs AMD grimpait en revanche de 3,65% dans les échanges électroniques post-clôture après des résultats meilleurs qu’attendus.

    Paypal, qui a conclu en hausse de 2,32%, était stable après la clôture alors que le service de paiements électroniques a annoncé la suppression prochaine de 2.000 emplois.

    « Mais, passée la matinée demain, ces nouvelles d’entreprises seront effacées par la Fed », a prévenu Steve Sosnick.

    La banque centrale américaine va annoncer sa décision monétaire mercredi à 19H00 GMT et les marchés s’attendent à ce qu’elle réduise l’ampleur de sa hausse de taux à 25 points de base.

    « Je serais surpris qu’elle fasse autre chose, quant au marché il serait sous le choc », a résumé l’analyste de IBKR.

    Mais la surprise sera à rechercher dans les propos du président Jerome Powell pour savoir « s’il repousse les attentes des marchés » qui espèrent une pause dans les hausses de taux pour le printemps et même une réduction de ces taux d’ici la fin de l’année, a encore indiqué M. Sosnick.

    « Je pense que le marché est un peu trop enthousiaste sur l’idée que la Fed va déclarer si vite victoire (contre l’inflation) et reprendre sa politique monétaire accommodante », a-t-il estimé.

    Sur le marché obligataire, les taux sur les bons du Trésor à 10 ans reculaient à 3,50% contre 3,54% la veille.

    © 2023 AFP

    Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.











    email





    Source link

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here