jusqu’où iront les tensions diplomatiques entre les deux pays ? Posez vos questions

  • L’Algérie a rappelé début octobre son ambassadeur à Paris et interdit aux avions militaires français participant à l’opération « Barkhane », au Mali, de survoler son espace aérien. Ces décisions ont été prises en réaction à des propos d’Emmanuel Macron, rapportés par Le Monde, contre un « système politico-militaire » algérien « fatigué », qu’il a accusé d’entretenir une « rente mémorielle » en servant à son peuple une « histoire officielle » qui « ne s’appuie pas sur des vérités ».
  • Si Emmanuel Macron a, depuis, dit souhaiter un « apaisement » sur le sujet mémoriel entre les deux pays, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a exigé de la France le « respect total de l’Etat algérien », affirmant que les Algériens étaient « agressés dans [leur] chair, [leur] histoire, dans [leurs] martyrs ».
  • Cette brusque montée des tensions intervient alors qu’approche le 60anniversaire des accords d’Evian, signés le 18 mars 1962, et de la fin de la guerre d’Algérie. Emmanuel Macron tente depuis des mois de mener en parallèle le travail de réconciliation des mémoires et celui d’un rapprochement franco-algérien, dans la foulée du rapport que lui a remis l’historien Benjamin Stora en janvier 2021.
  • Comment expliquer l’ampleur de la crise actuelle après les tentatives d’apaisement mémorielles ? Quelle analyse politique et diplomatique peut-on faire du bras de fer entre la France et l’Algérie ? Posez vos questions à Frédéric Bobin, spécialiste de l’Afrique du Nord au Monde, il vous répond à partir de 10 h 30

A lire sur « Le Monde. fr » :

L’analyse. Entre Paris et Alger, une crise à la mesure des espoirs déçus d’Emmanuel Macron

Le compte rendu. Le dialogue inédit entre Emmanuel Macron et les « petits-enfants » de la guerre d’Algérie

L’éditorial. France-Algérie : l’heure des vérités

Le décryptage. France-Algérie : la réconciliation mémorielle à la peine


Source link

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *