Le « Netflix du jeu vidéo » de Microsoft bientôt sur tablette et téléviseurs

Un employé de Microsoft joue sur un smartphone en utilisant une manette Xbox,  à Séoul en 2020

Xbox, la branche jeux vidéo de Microsoft, a annoncé ce 10 juin le lancement prochain d’un service de jeu dématérialisé, similaire à ce que propose le système Stadia de Google. En clair, les abonnés au service Xbox Game Pass Ultimate, qui payent un abonnement mensuel pour accéder librement à un catalogue d’une centaine de jeux en téléchargement, pourront dans un avenir proche jouer à ces mêmes jeux sans les télécharger, depuis un navigateur Web ou même sur l’écran d’un téléviseur via un adaptateur spécial.

Microsoft n’a pas donné la date de lancement précise de ce nouveau service, qui sera d’abord disponible en Australie, au Brésil, au Mexique et au Japon avant d’être étendu à d’autres pays, mais il est prévu pour cette année. L’entreprise affirme par ailleurs être en discussion avec des constructeurs de téléviseurs connectés, pour pouvoir proposer son service directement sur ces écrans – seule une manette sera nécessaire pour jouer. Une version de test du service est déjà disponible depuis septembre sur smartphones.

Accès à haut débit

Pour le consommateur, les services de jeu dématérialisé présentent l’avantage de ne pas nécessiter l’achat de consoles ou PC puissants et chers, et d’offrir l’accès instantané à de vastes catalogues de jeu. Ils nécessitent cependant une connexion à Internet stable et rapide, qui les rend peu pratiques dans les zones sans accès à haut débit, et ont également été critiqués pour leur consommation énergétique. Stadia, le système comparable de Google, a connu un lancement en demi-teinte, en partie lié à un catalogue de jeux réduit, qui nécessite en outre d’acheter chaque jeu à l’unité – l’offre Xbox s’appuiera, elle, sur le catalogue étoffé déjà proposé sur le service de Microsoft, et accessible intégralement avec un simple abonnement.

Lors de la présentation du nouveau service, Xbox a également fait allusion à de possibles évolutions de tarifs et d’offres dans certains pays, « afin que davantage de joueurs dans le monde entier puissent profiter des jeux les plus immersifs et amusants, quels que soient leurs terminaux, l’endroit où ils vivent et leur situation financière », a dit Microsoft.


Source link

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *