Une éclipse totale de Lune visible sur une partie du globe

Publié aujourd’hui à 08h11, mis à jour à 08h32

Une partie des Terriens a assisté à une éclipse totale de Lune, dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 mai, un spectacle céleste peu fréquent au cours duquel l’astre nocturne perd sa brillance et se teinte progressivement en rouge.

L’éclipse était visible depuis une partie des continents américain, européen et africain, entre le lever et le coucher de la Lune – si les conditions le permettaient, notamment la présence ou non d’une couche de nuages. En France métropolitaine, l’éclipse était totale en fin de nuit entre 5 h 29 et 6 h 54, avec un maximum à 6 h 11 : le disque lunaire était alors complètement rouge.

La pleine lune au dessus de la mosquée Sainte-Sophie à Istanbul, en Turquie, le 16 mai 2022.
La « Lune de sang » vue depuis la ville de Panama le 15 mai 2022.

Ce phénomène se produit environ deux fois par an, quand le Soleil, la Terre et la Lune sont parfaitement alignés, et que la Lune est dans sa phase pleine.

L’astre glisse dans l’ombre de la Terre, qui fait alors écran aux rayons solaires, et perd peu à peu son éclat blanc.

Lire aussi : La Lune va s’éclipser en mai

Mais il ne s’éteint pas pour autant : la Terre continue à renvoyer à la Lune de la lumière du Soleil, via des rayons qui prennent une teinte rouge par un processus de « réfraction de l’atmosphère », explique Florent Deleflie, de l’Observatoire de Paris-PSL.

Des gens observent la Lune dans un parc de Buenos Aires, en Argentine, le 16 mai 2022.
La Lune vue depuis Mexico le 15 mai 2022.
Des personnes observent la « Lune de sang » à Rio de Janeiro, au Brésil, le 16 mai 2022.

« Durant une éclipse, il n’y a plus que la Terre qui puisse éclairer la Lune par l’intermédiaire cette réémission de rayons rouges », poursuit l’astronome.

« C’est très intrigant de voir une Lune blanche et brillante prendre au fil des minutes une teinte rouge et éteinte », ajoute-t-il. Visible avec des jumelles comme à l’œil nu, le phénomène peut donner des « photos spectaculaires » si les conditions météorologiques sont bonnes. L’éclipse dure environ cinq heures, et sa phase de totalité – quand l’astre est complètement dans l’ombre de la Terre- un peu plus d’une heure.

« L’observation depuis les Antilles ou la Guyane sera idéale, car la Lune sera très haut dans le ciel », selon l’Observatoire. L’éclipse sera également visible en totalité en Amérique du Sud, en Amérique centrale et dans la partie est de l’Amérique du Nord.

La Lune au-dessus de Mardin, dans le sud-est de la Turquie, le 16 mai 2022.
La Lune au petit matin du 16 mai 2022, au-dessus de Dresde, en Allemagne.

La prochaine éclipse totale de Lune est prévue en novembre 2022, au beau milieu du Pacifique. En France métropolitaine, la dernière remonte à janvier 2019 et la prochaine n’aura lieu qu’en 2029. Les éclipses de Lune ont permis de montrer que la Terre était ronde « dès l’Antiquité », souligne l’astronome. « A la surface du disque lunaire, la limite entre l’ombre et la partie éclairée par le Soleil est légèrement incurvée : c’est la projection de la rotondité de la Terre. »


Source link

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.